B12! Mais pourquoi?

 
Oui oui, je fais un article sur la vitamine, ça peut paraitre étrange, mais c’est tellement important. Je suis allé découvrir ‘reddit vegan’ et  je suis tombé sur un article sur la B12. Je l’avoue, on m’avait dit que la B12 n’était pas dans la nourriture végétalienne ici sauf dans la levure et je n’ai pas fait de recherche sur la question. J’aurais dû, je n’aurais pas dû assumé que si je mangeais de la levure alimentaire j’étais couverte, surtout que je savais qu’il n’y en avait pas dans les aliments à base de plante. Maintenant, j’ai fait un peu de lecture et je voulais partager avec vous ce que j’ai appris. Je ne suis pas en aucun cas une experte, je vous relate seulement ce que j’ai lu, alors si vous voyez des erreurs, s’il vous plaît, laissez moi savoir.
 
Le plus drôle des faits à propos de la vitamine B12 (bon ok, j’ai un sens de l’humour étrange) c’est que ce n’est un problème que dans notre société moderne, avant l’arrivé de la nourriture aseptisé (non contaminé), il n’y en avait pas de pénurie. C’est aussi pour ça que les pays en voie de développement n’ont pas ce problème, la vitamine en question venant des bactéries de fermentation et se retrouve dans la nourriture là-bas. Jack Norris (le nutritionniste de veganhealth.com) dit que contrairement à la croyance populaire, il est fort possible que votre système n’ait pas assez de vitamine stocké pour durer longtemps après avoir faire le changement vers un mode de vie végétalien, sauf si vous étiez des très grands adepte de la viande avant de faire la conversion, alors attention, c’est un problème qui nous touche même si on est pas végétalien depuis longtemps. (Comme moi qui ne mangeais que très peu de viande avant d’être végétalienne)
 
Ça sert à quoi la vitamine B12 de toute façon?
 
Bonne question n’est ce pas, il semble que ça protège le système nerveux et le cerveau (participe à la synthèse de neuromédiateurs) Un manque pourrait créer de gros effets secondaire à long terme (anémie pernicieuse) comme la perte de la vue ou de l’ouïe ou même des troubles mentaux. Les premiers signes seraient de la fatigue, des problèmes de digestion, un manque d’appétit, des nausées et la perte des menstruations chez la femme.
 
On en trouve où?
 
Je pensais qu’on en trouvait dans la levure alimentaire, croyance répandu chez les végétaliens, mais fausse, sauf dans le cas de celle de Red Star (qui est fortifié) les autres n’en contiennent pas, c’est la même chose pour les autres levures comme la levure de bière, elles n’en contiennent pas. Les autres aliments à base de plantes n’en contiennent pas non plus à moins qu’elle y ait été ajouté. Il est possible que certaines céréales et laits (je ne sais pas lesquels) en aient d’ajoutés. La vitamine est photosensible (elle est détruite par la lumière) donc assurez vous de l’avoir dans un sac opaque et gardez là au réfrigérateur pour que la vitamine y reste active. La vitamine est aussi détruite dans la cuisson alors vous ne devriez pas compté sur cette levure comme seule source de vitamine B12. Si vous décidé de prendre un supplément vitaminique de B12 ( ce que j’ai décidé de faire après avoir lu l’article) il est recommandé pour un adulte une dose de 2,4 µg par jour (2,6 si enceinte et 2,8 si allaite).
 

Si vous souhaitez lire l’article en question: (en anglais)

http://veganhealth.org/articles/vitaminb12

 

 
Publicités

Visite à l’expo manger santé et vivre vert

J’ai décidé de visiter l’expo manger santé et vivre vert pour, disons, voir ce qui se fait en ce moment dans le domaine de l’agriculture biologique et de la nourriture végétalienne. Étant donné mon peu d’intérêt pour les kiosques de vitamines et autres suppléments ou pour les centres de chiropractie ou les centre de type « Spa », j’avais l’intention d’entrer, faire le tour et ressortir en moins de 2h. Ça ne pouvait pas être si gros que ça après tout! J’avais même apporté mon sac d’école pour pouvoir étudier après le salon en allant siroter un café  quelque part. 4heures après être entrée au salon, je ne regrette pas d’être venue mais je commence sérieusement à regretter d’avoir amené mon sac qui commence à me donner un sérieux mal de dos et que je sais maintenant que j’ai apporté pour rien. C’est gros comme salon… très gros… et il y a tellement de choses intéressantes que je pourrais écrire des pages et des pages sur ce que j’ai découvert…

Je ne crois pas réellement que quiconque soit intéressé à lire des pages et des pages alors je ne présenterai pas tous les exposants intéressants mais je vous présente les points les plus importants de mon expérience et ferai un très bref résumé de quelques exposants que voici:

1. Notre billet d’entrée n’est bon qu’une journée… sinon je serais peut-être retournée

2. On vous donne un sac réutilisable à l’entrée.

3. Si il y a un guichet ATM, les vendeurs ne prennent généralement que l’argent comptant.Prévoyez à l’avance… Parlant de prévoyance, vous voulez porter des souliers confortables, faites moi confiance là dessus.

4. Les principaux restaurants et boutiques végétaliens de Montréal, ainsi que l’association végétarienne était présents. C’était cool de rencontrer des gens. J’ai appris que le Rachelle Béry avait 7 épiceries au Quéec!

5. Mon chum est allergique aux produits laitiers (même aux traces) et il adore le chocolat: il y avait deux chocolatiers crus (et vegan) que j’espère sincèrement commencer à voir apparaître dans les épiceries spécialisées au moins: chocadel et giddy yoyo qui semblaient tous deux se chercher des distributeurs et dont les produits goûtés étaient excellents. Beaucoup des producteurs sur place sont des producteurs québécois, incluant ceux-ci.

6. J’ai découvert une multitude de nouveaux produits, incluant les faux fruits de mer de sophie’s kitchen et les bols de Annie Chun’s

7. Colombe Plante, auteur de livres végétariens et végétaliens, est extrêmement gentille et je suis contente de l’avoir rencontrée. J’ai acheté un de ses livres de recettes, la critique viendra dans quelques semaines.

8. J’ai de nouveaux endroits à visiter à Montréal (je vous donnerai des nouvelles après ma visite)

9. Les aliments poulet doré, plus spécifiquement la marque Cyrches, qui font des bouillons et des soupes, sont végétariens (les bouillons eux-même sont végétaliens mais pas les soupes). Vous aussi vous auriez fait une drôle de face en réalisant que le bouillon de poulet est végétalien.

10.Il y a un supermarché santé à l’extérieur de Montréal, la Moisson, qui est à Ste-Thérèse…

11. Le Jardin des anges est un marché bio qui a plein d’aliments locaux intéressants et il livre à la porte, après que vous ayez fait votre épicerie en ligne.

Je pourrais continuer comme  ça encore longtemps… Il y avait plein d’exposants intéressants.

Honnêtement, le meilleur conseil que je puisse vous donner, c’est d’y aller vous même. Ça dure toute la fin de semaine (jusqu’au 18 mars) au Palais des Congrès, métro Place d’Armes…